Architecture & Design

  |  




Projet de paysage, de lagunage et de prévention d’innondations

Le Méandre sur l’Eau est un projet qui se situe dans un territoire portant les cicatrices d’un passé industriel, la commune de Vernou-la-celle, dans la vallée des cinq moulins. La topographie locale est favorable à une concentration de pesticides car c’est le point de confluence des écoulements au sein du même vallon. Un bassin artificiel termine la course de la rivière, sa fonction était de fournir de l’eau de refroidissement pour une ancienne centrale à charbon dont les vestiges sont encore présents sur le site (empreintes des bâtiments annexes, locaux administratifs, cantines etc.). La topographie implique également des risques d’inondations lors de fortes crues de la rivière qui atteint les habitations proches. Le site fait une transition entre un environnement naturel rural quasiment intact en amont de l’étang et la zone industrielle située au bord de Seine comptant entre autres la centrale à gaz. Le projet possède trois points majeurs, celui de dépolluer l’eau des ruissellements pour la redirigée vers un réseau utilitaire (et non sanitaire), de canaliser l’eau des crues dans des bassins annexes, évitant les inondations et de proposer un aménagement paysager permettant, dans un geste de renaturation, de valoriser une richesse environnementale et touristique.

Projet d’étude
Ecole d’Architecture de Paris Belleville
Ce projet fait partie d’une étude globale menée sur un territoire au Sud de la Seine-et-Marne et intitulée « Nature Urbaine ».

Plan masse

Perspective / coupe du ponton

Détail d’assemblage des éléments en bois

Perspective des digues à débordement

Animation de l’écoulement de l’eau dans les bassins de réserve